ITW n°108: Eddy – K fighteur (du sein)

Hello,

aujourd’hui, Eddy, 49 ans, nous livre son témoignage sur un K du sein combattu en 2014 (oui oui les hommes aussi peuvent être touchés); sans tabou on découvre un homme sincère, qui ne mâche pas ses mots pour parler de cette réalité.

Les hommes ont la parole chez Mister K, merci pour votre confiance, vos témoignages sont si précieux, un grand bravo à Eddy, très belle découverte encore une fois, qui nous montre combien la solidarité aura été un pilier essentiel dans son combat qui peut isoler grâce au lien qu’il a tissé sur Mon réseau cancer du sein, qui l’a beaucoup aidé.

Together Stronger comme je le dis toujours

Belle découverte

 

Commençons:

 

Qui es tu ?

Prénom: Eddy

Age : 49 ans

Profession: Agent d’exploitation de parking

Ou vis tu : Tourcoing 59

 

Pourquoi acceptes tu de partager ton histoire aujourd’hui ?

Car on ne parle pas assez du K du sein chez l’homme et du coup la prévention en prend un coup chez les hommes

 

 

Quelles sont tes qualités (en quelques mots) ?

franc directe serviable très sociable (ne pas confondre avec dragueur c’est pas moi ça)

 

 

Quelles sont tes passions (en quelques mots) ?

Le vélo, l’informatique, les jeux sur console ou en ligne

 

 

Quel K (quel cancer -grade si tu le souhaites / stade idem) :

K du sein grade 3

 

Quand a t il été découvert ? Quel age avais tu ?

en juillet 2014 j’avais 46 ans

 

Dans quelles circonstances a t il été découvert ?

j’avais ce qui ressemblait à un eczema ou un psoriasis sur l’areole du sein gauche après un long temps ou aucun traitement n’a rien fait mon médecin m’a envoyé chez un dermatologue biopsie de surface et là le couperet est tombé maladie de Paget du mamelon 

 

Peux tu nous résumer ton histoire de (K fighteur)?

C’est difficile pas au niveau des traitement mais du moral, j’ai affronté seul ce K, je suis célibataire sans enfant du coup ce qui devait arriver arriva je suis tombé amoureux d’une médecin s’en est suivie une belle dépression, heureusement j’ai été suivi par une psychologue

 

Quels traitement as tu eu ?

chimio: 

3 Fec100 plus 3 Taxoter et un an d’herceptin 1/3 semaines

radiothérapie: 

25 séances de 10 minutes de bonne humeur

opération :

Mastectomie pour une hospitalisation de 4 jours

 

Quelles astuces en lien direct avec le K as tu envie de partager

(ton feeling avec médecin, tes bons plans d’organisation traitement, tout ce qui te semble utile ;)) ?

1/ chimio : (ex: tes astuces, le casque, tes affinités avec les infirmières):

surtout appliquer leurs conseils à la lettre elles savent de quoi elles parlent

 

Comment vivais tu la veille, le jour meme, les jours d’après chimio ?

et quelles étaient tes astuces ?

J’ai utilisé une infusion au thym à la cannelle et d’autres plantes pour rebooster mes défenses immunitaire

 

2/ hopital: (ex: contact avec infirmières / doc / aides soignants):

Rien à redire ils ont tous été formidables, limite, mis à part les traitements ça m’a manqué après de ne plus y aller

 

3/ medecine “parallèle”:

Les plantes uniquement

 

 

Que faisais tu pour te changer les idées / te vider la tête (avant chimio , operation & co) ?

Un collégue et très grand ami venait régulierement me chercher pour aller faire un tour

 

 

Quelles astuces pratico-pratiques “bien être / beauté” peux tu nous conseiller ?

1/ beauté: tes produits indispensables (ex: crèmes, vernis, cicatrices, huiles…)

Bi oil pour la cicatrice vernis de la Roche Posay pour les ongles

 

2/ quotidien (ex: sport, nourriture & co, meditation, lecture…)

Rien de spécial

 

4/ pb cheveux (ex: portais tu une perruque, foulards , bonnets)

Un bonnet ça fait froid sans cheveux

 

Etais tu soucieux du regard des autres, avais tu peur que leur regard change ? Que faisais tu pour le contrer ?

sans importance pour moi

 

Quelles sont les phrases “pépites” / pieds dans le plat (dont tu te rappelles) qu’on a pu te dire pendant le K et qui auraient pu t’être évitées ?

C’est pas grave c’est un homme

 

Comment tes proches t’ont ils accompagné ?

joker

  

Et quels seraient les conseils que tu pourrais donner aux proches qui accompagnent un K fighteur ?

Soyez là pour la personne c’est déjà beaucoup

 

Te renseignes tu sur le K sur internet ?

Seulement sur un forum dédié

  

Si oui, est ce que ça te fait du bien ?

Oui car il y a une belle solidarité entre patiente et moi du coup qui ai été adopté

 

Si oui, quels seraient les liens (internet) utiles qui t’ont aidé pendant le K ?

 

Mon réseau Cancer du Sein. 

 

Qu’est ce que le K a changé dans ta vie …?

s’entourer des bonnes personnes sur qui on peut compter et qui peuvent compter sur vous

 

 

Champs libre 😉

raconte nous ce que tu souhaites (qui ne se trouverait peut etre pas dans mes questions) :

je pense que j’ai tout dit, merci de porter attention à mon temoignage c’est important de pouvoir communiquer sur ça

 

‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐

Merci à toi Eddy, pour ce témoignage très précieux livré sans tabou.

Vous pouvez lui laisser des commentaires, ci dessous.

Si comme elle, vous souhaitez raconter votre histoire, vos projets et livrer vos astuces, rdv ici, renvoyez moi votre questionnaire à : interview@mister-k-fighting-kit.com

*Vous êtes nombreux à m’envoyer vos témoignages, merci pour votre confiance si précieuse, pour cette même raison, les diffusions de vos interviews seront parfois diffusées dans plusieurs mois, mais sachez que je garde et transmets absolument TOUS les témoignages qui me sont envoyés, merci pour votre compréhension.

Sachez que je ne retouche aucune Interview, elles sont complètement libres, c’est votre liberté, votre histoire, elles sont délivrées telles qu’elles m’ont été envoyées 😉

NEVER GIVE UP !!

Charlotte

 

2 réponses
  1. Aliv
    Aliv dit :

    Merci pour ce témoignage masculin Eddy!
    c’est clair que de communiquer pendant et meme après l’épreuve c’est important
    j’avais croisé aussi un homme en radiothérapie qui se faisait soigné pour un cancer du sein
    on parlait des traitements ensemble, c’était chouette

    Répondre
    • Eddy
      Eddy dit :

      Oui avoir des personnes qui connaissent les difficultés que l’on traverse avec qui discuter ça fait beaucoup au lieu de personnes pour qui c’est abstrait et pensent que l’on exagére

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *