ITW n°71 : Maya – proche de K fighter.

Hello,

aujourd’hui la délicate Maya, 41 ans, fondatrice de la très belle Association l’Hirondelle, nous raconte avec beaucoup de sensibilité et d’émotion, comment d’une épreuve de vie à la suite du K foudroyant de son Papa, elle a su créer quelque chose de beau et de si utile; redonner de la dignité et estime de soi : à travers son association qui offre des soins de socio coiffure en milieu médical, médico-social et insertion, rappelant ainsi que la beauté n’est pas futile mais aide à mieux vivre et à surmonter les épreuves (Idée que je défends comme vous le savez à 100%). Pour aider l’Association à se développer, Maya a besoin de nous, de vous, rdv sur Hello Asso car comme elle le dit si bien: “seules, nous sommes invisibles, ensemble nous sommes invincibles.”

Belle découverte.

Commençons: 

 

Qui es tu ?

Prénom: Maya

Age : 41 ans

Profession : Consultante en stratégie de développement social et solidaire.

Tu as décidé de créer L’Association Hirondelle, comment est née cette belle idée ?

L’idée est née de la demande du terrain ; s’offrir un soin capillaire est parfois accessoire quand on compte pour l’essentiel. Chaque étape de vie est importante, on donne et on reçoit, l’association Hirondelle permet de recevoir un soin capillaire adapté dans des moments parfois difficiles

 

Tu es seule dans ton association ?

à ce jour, nous sommes 2, mais l’ensemble des socio coiffeurs certifiés attendent de pouvoir mettre à profit leur pratique professionnelle. Ils sont 70 sur toute la France à pouvoir nous rejoindre

 

Si vous êtes plusieurs, comment avez vous réparti les taches ?

Aujourd’hui nous sommes en phase de lancement, et recherche de partenaires. Maya recherche les partenaires, et Marie Pierre coordonne l’ensemble.

  

Quel K a eu ton Papa ?

Cancer foudroyant du cerveau.

Quel a été ton ressenti lors de l’annonce, quel âge avais-tu ?

Fatalité, immense tristesse et amour maternelle pour mon papa. 41 ans.

Quelles sont les phrases pépites qu’on a pu te ou lui dire pendant le K et qui auraient pu être évitées ?

Les médecins après l’examen scanner m’ont expliqué très brusquement que c’était bientôt la fin et qu’il ne rentrerait jamais à la maison. Et une autre urgence s’est présentée alors je suis allée le voir et je lui ai annoncé. Mon papa a été très choqué que cela soit sa fille qui se retrouve les yeux remplis de désespoir à devoir lui annoncer.

 

Que faisais tu pour lui changer les idées pendant le K?

Rendre son dernier lieu de vie confortable joyeux rassurant et amical.

 

Comment s’est passée ta vie au sein du corps médical ? Trouvais tu les réponses que tu attendais, arrivais tu à tout comprendre ?

J’ai signé avec mon papa une lettre que l’hôpital nous a fournie très rapidement pour que la fin ne soit pas humiliante, ni trop douloureuse. Il n’en a rien été.

Je n’ai trouvé aucune réponse à part auprès de la psychologue de l’hôpital donc plus spirituelle.

 

Quel a été ton premier feeling lors de ta première rencontre avec les traitements (chimios / hosto ) ?

Il n’a pas eu de traitement car entre sa première hospitalisation pour douleur et son décès., il ne s’est écoulé que quelques rapides jours. Il n’est plus ressorti de l’hôpital et moi non plus pour ainsi dire.

Te renseignais-tu sur internet ?

Absolument pas.

 

Quels étaient tes astuces beauté / bien être pendant les traitements pour l’accompagner  ?

L’eau de Cologne sur son corps qu’il aimait tant. Le massage quotidien des mains et pieds à l’huile d’arnica et huile essentiel de lavande. Les gourmandises et les sourires. Décorer sa chambre de fleurs, de tableaux, livres qu’il aimait et changer les draps /oreillers/couverture avec les siens. Sa souffrance physique soudaine était telle que tous ces petits gestes lui ont apporté du repos et probablement des repaires.

Aucune astuce-beauté quand c’est si foudroyant car le corps se transforme vitesse grand V vers la dégradation.

Arrivais tu à en parler librement à tes proches ? Te sentais-tu soutenue / épaulée / comprise ?

Oui très librement mais avec cette volonté de ne pas donner une image terrible de son état car il avait perdu la tête avec le reste. La fin n’était que dégradante pour lui. J’ai été très soutenue par ses amis et des belles rencontres dans ce que j’appelle les couloirs de la mort. Parfois un regard, un café, un sourire et quelques mots permettent de surmonter. Les « visiteurs » de ces lieux se comprennent sans beaucoup parler. Et bien entendu ma famille et amis.

Quels conseils donnerais-tu à d’autres proches pour accompagner un K fighteur ?

De ne rien regretter de faire tout ce dont on a envie et qui nous semble le mieux pour aider. Profiter de l’instant présent.

 

Qu’est ce que cette épreuve a changé dans ta vie (ta vision du monde, de ton entourage, des déceptions ? de belles découvertes malgré tout ?)

J’ai perdu mon papa. Mais je l’ai perdu dans d’affreuses souffrances et  dégradations morales et physiques. Quand va-t on cesser de faire à ce point souffrir l’humain  quand il est condamné. J’en suis arrivée à penser l’achever moi-même pour le soulager et lui rendre sa dignité. Cela est-il normal de faire souffrir autant l’entourage ? Vaste débat.

Après une telle expérience/épreuve de vie on comprend que tu aies eu envie de donner du sens et de créer ton projet, peux tu nous en dire plus sur L’Hirondelle :

L’hirondelle symbolise l’espoir, et permet à chacun de s’offrir un moment pour soi, et pour les autres parce que si on se sent beau/belle on est plus disponible pour profiter de l’essentiel

Ou proposes tu tes services ?

Des interventions dans tous les lieux de vie. Nous pouvons apporter nos compétences dans différents lieux de vie comme en milieu médical, médico-social, social, maisons d’arrêt, salons de coiffure aménagés ainsi qu’au domicile des personnes.

Quelles sont tes idées pour la suite ?

pérenniser l’association, qu’elle soit connue et reconnue, organiser un tour de France à travers des animations sur les divers territoires

 

Les liens pour te suivre (site / réseaux sociaux):

La page Facebook de l’Hirondelle, par ici ! 

Notre page HelloAsso, pour nous soutenir financièrement grâce aux dons, par ici ! 

Notre site Internet (qui mérite d’être amélioré), par ici ! 

  

Champ libre (que souhaitez vous ajouter qui ne se trouverait pas dans mes questions):

Chaque être humain est unique, et malgré les masques que l’on porte à chaque étape de la vie, retrouver l’essentiel reste des moments exceptionnels, qui permettent d’éclairer tout autour de nous.

L’hirondelle a de l’ambition mais seules, nous sommes invisibles, ensemble nous sommes invincibles.

‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐

Merci Maya pour ton témoignage, et ton si bel engagement.

Si comme Maya vous avez un projet autour du K et que vous souhaitez le partager sur le blog, en racontant votre histoire, envoyez moi un mail à : interview@mister-k-fighting-kit.com

*Vous êtes nombreux à m’envoyer vos témoignages, merci pour votre confiance si précieuse, pour cette même raison, les diffusions de vos interviews seront parfois diffusées dans plusieurs mois, mais sachez que je garde et transmets absolument TOUS les témoignages qui me sont envoyés, merci pour votre compréhension.

Sachez que je ne retouche aucune Interview, elles sont complètement libres, c’est votre liberté, votre histoire, je rajoute juste ma touche perso avec l’illustration, elles sont délivrées telles qu’elles m’ont été envoyées 😉

NEVER GIVE UP !!

Charlotte