ITW n°94 : Ninon – Fille de K fighteuse.

Hello,

les proches ont la parole eux aussi sur le blog, aujourd’hui la belle Ninon, 22 ans, nous livre le combat qu’elle a mené avec beaucoup d’amour en accompagnant “sa raison de vivre” sa Maman Véronique, qui a combattu un K de l’ovaire.  Aujourd’hui Véronique est en rémission, Ninon nous livre un témoignage bouleversant de sincérité et de maturité, celui d’une fille pleine d’amour, qui a vécu simultanément le Cancer de ses 2 parents … car son père se battait lui aussi à cette même période. Son père et sa mère sont tous les 2 en rémissions à présent, encore un beau témoignage plein d’espoir, de résilience, qui ouvre le chemin vers une vie plus douce, tant méritée.

Belle découverte.

Commençons:

Qui es tu ?

Prénom: Ninon

Age : 22 ans

Profession: Étudiante en droit

Ou vis tu : La Rochelle

Pourquoi acceptes tu de partager ton histoire aujourd’hui ?

Pour mes parents, en particulier ma maman. Pour les épreuves que l’on a traversé avec eux et mon frère. Je le fais aussi pour toutes les personnes qui se battent actuellement contre la maladie, à qui on vient d’annoncer la nouvelle et pour tous les proches qui sont dans ma situation.

Quelles sont tes qualités (en quelques mots) ?

Je suis attentionnée, serviable, à l’écoute.

Quelles sont tes passions (en quelques mots) ?

Le Stand up paddle!

Quel lien vous uni avec Véronique:

Ma maman, ma raison de vivre!

Peux tu nous résumer votre histoire (annonce / dans quelles circonstances) ?

J’avais 20 ans à l’époque, je venais de commencer l’année scolaire quand le 18 septembre 2014 on a découvert chez ma maman de 52 ans un cancer ovarien stade III C, 2 mois plus tard c’est au tour de mon père, cancer du colon métastasé au cerveau (ils sont divorcés, je vais parler de ma maman ici…).

Très gros choc concernant ma maman, j’étais seule chez moi à Lille, elle était à La Rochelle et est entrée aux urgences pour un ventre qui ne faisait que gonfler, l’ascite, ce grand ami!! Je me suis écroulée sur le sol et j’ai pleuré pendant des jours… Et puis tout s’enclenche vite, retour rapide de maman dans le Nord, les rendez-vous, les chimios… c’est parti pour des mois de traitements! On va y arriver!!!

Quel K a eu Véronique :

Cancer ovarien stade III C.

Quels traitements a-t-elle eu?

chimio: si tu le sais : nom des cocktails

Maman n’était pas opérable, elle a commencé par 3 séances de chimio avec il me semble Carboplatine – taxol. Elle a très très bien réagi aux chimios avec très peu d’effets secondaires, on a eu beaucoup de chance, ils ont pu l’opérer au bout de 3 cures alors que 6 étaient prévues.

Après l’opération elle a eu les 3 restantes.

radiothérapie: si tu le sais:

Non pas de radiothérapie.

operation si tu le sais:

Hysterectomie totale, curages, resection de l’intestin grêle… Elle est partie au bloc à 9h, on a eu des nouvelles vers 18h et on a pu la voir qu’aux alentours de 19/20h. Ça s’est passé à l’hopital Oscar Lambret de Lille, que je conseille à tous les malades!

Quel a été ton ressenti / point de vue en tant que proche lors de l’annonce ?

Dur, à l’annonce j’ai cru qu’elle était déja morte…

Quelles sont les phrases “pépites” / pieds dans le plat qu’on a pu lui dire ou / et te dire pendant le K et qui auraient pu etre évitées ? ou que tu aurais du toi même éviter 😉 ..?

Je me rappelle d’une vendeuse dans une boutique de Lille qui avait en face d’elle ma maman qui payait ses articles (avec sa perruque, qui sortait d’une chimio faite quelques jours plus tôt) et qui nous a dit “alala j’ai un rhume terrible depuis quelques jours, qu’est ce que je me sens mal”! Franchement, j’avais envie de m’énerver…

Tes interrogations, tes peurs, les phrases que tu aurais aimer poser mais que tu n’as pas osé évoquer ..?

La peur est et sera toujours la même que le jour de l’annonce… j’ai peur de la perdre. Je suis totalement accro à elle, c’est fusionnel. On sait que le cancer de l’ovaire revient dans 80% des cas, alors j’espère juste qu’il nous laisse de côté le plus longtemps possible!

Que fais tu pour changer les idées de Véronique , arrivais tu à trouver les mots justes, des activités pour lui changer les idées ?

Je suis revenue vivre chez elle à La Rochelle, je pense que le fait que je sois avec elle tous les jours l’aide beaucoup moralement. On va se promener en bord de mer, on part en vacances, on regarde des films… Des choses toutes simples, toutes bêtes mais qui deviennent tellement essentielles, agréables et autenthiques après la maladie!

Je n’ai pas toujours les mots justes, car même si j’imagine et comprends sa peine, ses peurs, je n’ai pas eu moi même ce fichu cancer…

Comment s’est passée ta vie dans le corps médical ? Trouvais tu les réponses que tu attendais, arrivais tu à tout comprendre ?

Très bien, l’oncologue et le chirurgien de maman étaient incroyables et tellement “humains”.

Les infirmières absolument parfaites!!! Je ne les remercierai jamais assez pour tout ce qu’ils ont fait pour elle… MERCI MERCI de l’avoir sauvé…

Est ce que ce meme corps medical a été present pour toi aussi , pour te soutenir, répondre à toutes tes questions ?

Oui!

Accompagnais tu Véronique, à:

– ses rdv de médecins ?

– ses chimios

– autres ?

Oui j’ai accompagné maman du début à la fin. Je voulais surtout être là pour les chimios qui duraient une journée entière.

Quel a été ton premier feeling lors de ta première rencontre avec les traitements (chimios /hosto ) ?

Très bien, tout s’est incroyablement bien passé pour elle. Le personnel de l’hôpital Oscar Lambret est parfait, encore une fois… et leurs compétences aussi!

Je me souviendrai toujours de la 1ére chimio! Le stress, l’appréhension, les larmes… mais aucun effet secondaire pour maman à part une énorme fatigue! Le traitement s’est vraiment bien déroulé.

Comment gérais tu les sautes d’humeur de Véronique ?

On fait avec, on accepte, on comprend et on avance!

Te renseignais tu sur internet ?

Oui, grosse erreur! Les premiers jours après l’annonce je passais mon temps dessus… Ma maman aurait du être morte depuis bien longtemps. A éviter, vraiment!!

Si oui, quels seraient les liens (internet) utiles qui t’ont aide pour te donner de la force, et ceux à conseiller à des proches de K fighteurs ou à des K fighters ?

Un groupe facebook, celui des patientes et proches du cancer de l’ovaire. Sinon, il ne faut écouter que les médecins!

Quels étaient tes bons plans pour te changer les idées, t’ aérer , rebooster tes batteries ?

Quelles sont tes meilleures ressources ?

Etre avec elle! Courir, regarder la mer… Faire le point toute seule, ça fait du bien.

J’ai aussi pu compter sur quelques personnes pour me changer les idées, mais globalement mes “amis” n’ont pas été présents, je pense qu’un cancer ça fait déja peur mais alors deux…

Que te disais tu pour tenir la distance / que faisais tu ?

Que les miracles existent, qu’on a en France des médecins compétents qui connaissent leur boulot…

Arrivais tu a avoir une vie “Presque” normale , voir tes amis / tes proches ?

J’ai perdu beaucoup d’amis qui en fait n’en étaient pas! Je me suis focalisée sur ma maman, sur mon père aussi et je ne le regrette pas aujourd’hui. Le cancer a changé ma vision de la vie, positivement.

Dans ton quotidien, arrivais tu à t’extraire de la “maladie” pour avancer & être productif ?

Comment dire… j’étais productive dans la maladie! Le cancer fait partie de sa vie, de la mienne et il faut vivre avec. J’ai beaucoup avancé depuis.

Arrivais tu à en parler librement à tes proches ? Te sentais tu soutenue/ épaulé / comprise?

Très peu de présence dans ces moments là… On se rend compte qu’au final les autres continuent à penser que ça n’arrive qu’aux autres! Mais sinon des personnes qui me sont très proches ne m’ont pas déçu et m’ont soutenu.

Que penses tu avoir mal fait , ou dit ? Quelle reaction regrettes tu ?

Aucune, j’ai du faire des boulettes parfois, mais j’ai été à l’écoute et je le suis toujours.

Quels conseils donnerais tu à d’autres proches pour s’armer de force ?

Qu’il faut croire en la médecine! Qu’il faut donner plein d’amour à la personne malade. Que le cancer fait mal, mais que parfois l’histoire finit bien…

Quelles astuces en lien direct avec le K as tu envie de partager ?

Exemples/experiences vécues:

1/ chimio :

Il faut manger des bonnes choses durant tout le traitement… même quand on a pas faim!

2/ hopital:

On y va sereinement! Ils savent ce qu’ils font.

Ta liste d’indispensables pour l’accompagnement à l’hopital ou en chimio:

Avoir sa fille avec soi!! Non sans rire, un livre, une tablette, de la musique… Franchement, maman mangeait des mc do pendant la chimio… haha!

Quelles astuces pratico-pratiques peux tu nous conseiller , de son quotidien et du tien ?

1/ beauté:

Maman avait une jolie perruque et plusieurs bonnets colorés, elle n’aimait pas trop les foulards qui faisaient trop malade pour elle.

Continuer à prendre soin de soi, et surtout mettre beaucoup de crème hydratante!

2/ look:

Important de prendre le soin de s’habiller… mais aussi de se mettre à l’aise! Elle a acheté plusieurs jogging plutôt cools pour la maison.

3/ quotidien

Continuer à vivre et à rire!

4/ food (lui prepares tu de bons plats)

Je suis plutôt forte au niveau mc drive… haha! On dormait souvent chez mes grands parents qui lui cuisinaient plein de petits plats!

Aujourd’hui, c’est moi qui me régale avec les siens!

Savais tu quoi offrir / apporter à ….. , pour lui apporter ton soutien, et te sentir utile ?

Des gros calins, des bisous… je lui massais les pieds, le crâne! Je lui ramenais des fruits, des glaces, elle adore ça, surtout les mc flurry!! haha

Est ce que la guerre du K a changé ta vision de Véronique ?

Pas vraiment, je savais déja que ma mère était une femme incroyablement forte et courageuse! Elle est toujours aussi belle, je prends juste beaucoup plus soin d’elle.

Qu’est ce que le K a changé dans ta vie …?

Le cancer a changé totalement ma vision de la vie, aujourd’hui je sais ce qui importe vraiment. Je suis revenue vivre avec ma maman et c’est l’un des meilleurs choix de ma vie! Je sais aujourd’hui que les moments les plus simples sont en réalité les moments les plus agréables et les plus importants.

Mes amis sont partis et je leur souhaite de n’avoir jamais à traverser cette épreuve.

Champs libre 😉

raconte nous ce que tu souhaites (qui ne se trouverait peut etre pas dans mes questions) :

Aujourd’hui mes parents sont en rémission! Tout le monde va plus ou moins bien, j’espère que le temps s’arrêtera sur cet instant…

Je souhaite bon courage et beaucoup de force à ceux qui traversent les moments difficiles de la maladie… Je pense bien fort à eux! Un jour quelqu’un aura le reméde magique… j’en suis persuadée!!

‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐

Merci à toi Ninon, pour ce beau témoignage plein d’amour !

Vous pouvez laisser des commentaires à Ninon, ci dessous.

Si comme elle, vous souhaitez raconter votre histoire en tant que proche, vos projets et livrer vos astuces, rdv ici, renvoyez moi votre questionnaire et 1 photo de vous pour que je vous dessine 😉  à : interview@mister-k-fighting-kit.com

*Vous êtes nombreux à m’envoyer vos témoignages, merci pour votre confiance si précieuse, pour cette même raison, les diffusions de vos interviews seront parfois diffusées dans plusieurs mois, mais sachez que je garde et transmets absolument TOUS les témoignages qui me sont envoyés, merci pour votre compréhension.

Sachez que je ne retouche aucune Interview, elles sont complètement libres, c’est votre liberté, votre histoire, je rajoute juste ma touche perso avec l’illustration, elles sont délivrées telles qu’elles m’ont été envoyées 😉

NEVER GIVE UP !!

Charlotte

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *