Post-18-AFTER-stress-des-exams

Post 18: Le stress des exams …

Comme avant le bac, le stress des exams après Mister K  !!!

Hello,

Un jour mon oncologue préféré m’a dit que les traitements étaient terminés, que j’étais en rémission …. Et là bizarrement je n’ai pas sauté de joie …

Pourquoi… c’est pourtant tout ce que j’attendais … que ça s’arrête enfin , moi si “positive” pendant la bataille, là je suis au bord des larmes … Je ne peux pas me réjouir, j’ai honte de ne pas me réjouir, j’ai la chance d’en être “sortie”… mais… j’arrive pas trop à y croire  j’ai déjà peur que ça revienne, et j’ai surtout peur de ce qui va venir après, tout ce que je dois reconstruire …

Tout sportif de haut niveau, ce que je ne suis pas vraiment (!), connait bien le phénomène de “catalepsie“. Après une épreuve où tous les muscle, le mental, l’âme, ont été sollicités au-delà de l’ordinaire, le corps et l’esprit souvent se bloquent dans une forme de tétanie irrationnelle qui ne laisse plus aucune place à la joie .
Les garçons qui me lisent, et peut-être quelques filles, iront sur You-tube voir l’exploit irréel de Bob Beamon aux J.O de Mexico 68 pour constater comment cet athlète s’est littéralement effondré après sa performance inouïe (8m90 au saut en longueur, saut jugé impossible jusqu’à cette évidence : il venait de le faire et il s’écroule !)…
Voilà peut être l’explication de mon blues aux confins de la tétanie, à l’annonce de la fin de mes traitements.

Mon esprit fuse , j’ai mille idées à la seconde mais complètement en vrac, et le truc qui revient de plein fouet c’est: ne te projette pas trop, ne reve pas trop, car si Mister K revient, il va encore tout sapper …

Ce sentiment hyper désagréable, s’estompe heureusement avec le temps, plus les jours , les mois, passent, plus les souvenirs “dark” laissent place à la vie, aux projets, à la reconstruction :  la vraie !

Mais quelques évènements vous replongent dans cette neurasthénie:

LA PREMIERE:

–       la moindre douleur, qui vous fait penser RECIDIVE, y compris la micro douleur du bout de l’orteil, qui vous dit merde, même les endroits les plus improbables ne sont pas à l’abri de Mister K !   (dans ces cas là , ne laissez pas l’angoisse s’installer, appeler votre oncologue pour vous “rassurer”, demandez un examen pour vous apaiser ! Le stresse ne doit plus envahir la vie des ex fighteurs)

LA PLUS IMPORTANTE:

–       le stress des exams !

Comme vous l’avez compris, je suis en rémission depuis Septembre 2014 , youpi  🙂 ! Mais je suis suivie comme du lait sur le feu tous les 3 mois pendant encore 1 an, puis après ce sera tous les 6 mois pendant encore 3 ans, et après ça tous les ans pendant 5 ans, mais tel que c’est parti je pense que ce sera pour un bon bout de temps 😉

>> donc autant vous dire que le “stress des exams” j’ai un peu le temps de m’y habituer …

Bref , quoiqu’il en soit je suis dans ma semaine d’exams … et je suis comme qui dirait tétanisée par la frousse, la frousse c’est gentil, je suis paralysée, par cette terreur qui renait … Et je suis, avouons le d’une humeur de chien avec mes proches …

Les jours avant exam votre tête bouillonne, et là je me refais tout le film noir … ça fait 9 mois que je suis REMISE, ça fait 9 mois que je remets de l’ordre dans ma vie, que j’ai mille projets qui se bousculent dans ma tête, que je revis “Presque” normalement, et là j’ai vraiment les jetons que cette merde de K vienne à nouveau tout détruire …

Aucun mot de mes proches ne m’apaise, car la vérité c’est que tant qu’on a pas les résultats en main, rien ne peut soulager cette angoisse, j’ai lu que c’était “normal” que toute personne ayant vécu la guerre du K souffrait de cette angoisse qui vous anéantit, c’est normal alors … Mais c’est dur, c’est dur parce que cette guerre a déjà détruit tellement de choses sur son passage (ma fertilité, mon insouciance…), mais elle m’a aussi renforcée, je suis prête à déplacer des montagnes depuis, j’ai une rage de vivre sans précédent, je ne veux pas que les rêves que je tente de construire s’arrêtent à nouveau…

Je pleure, je me ferme comme une huitre, je suis violente avec ceux que j’aime, ils comprennent sans comprendre, ils veulent tant me rassurer… je sais qu’ils ont peur eux aussi, mais je n’arrive pas à leur donner la clé pour m’aider à faire passer cette attente de manière plus paisible …

Mes “astuces” pour tenter de “rationaliser” le non maitrisable :

–       me bourrer de cachetons / anxiolitiques (prescrits par mon psy of course : pas d’auto médication) !

–       méditer (avec Petit Bambou par exemple 😉 )

–       lever un peu le pieds car je ne suis bonne à rien tant que le Scanner / IRM / echo / tep scan n’auront pas parlé

–       attendre “impatiemment”, on serrant les dents, l’ouverture de mon résultat d’analyse de sang et voir ou en est mon fameux CA125: “l’ami” des K fighteuses de l’ovaire (qui doit etre en dessous de <35)

–       me faire du bien , appeler Véro et ses doigts de fée pour m’apaiser

–       voir mon psy pour hurler ma crainte, et au passage lui hurler dessus, ça libère 😉

–       boxer jusqu’à perdre haleine !!!

–       rejouer à Candy Crush, ça faisait longtemps !!!!

–       m’abrutir devant des films débiles / joyeux / girly

–       écrire ce post 😉

>>> attendre que ça passe…. en espérant une belle nouvelle , pour repartir encore plus forte, encore plus positive, encore plus en rage de vivre ! et déplacer non plus 1000 mais 100000 montagnes !!

Il faut donc faire preuve de patience alors … (hum … facile à dire)

Peut être suis je remise depuis trop peu de temps, mon psy me dit qu’au fil du temps ces angoisses s’amoindrissent, plus les résultats seront bons, vivement dans 10 ans 🙂 !!!

BTW: je ne sais pas ce que vous en pensez mais je crois qu’après la visite de Mister K, on n’a plus peur de vieillir ! au contraire moi je me réjouis à l’idée paradoxale de gagner un an de plus au fil du temps ! ce sera toujours une victoire et un beau symbole d’affronter le temps qui passé ! Du coup j’adore mon anniversaire !!!!

P.S: j’ai écrit ce post dans la phase avant résultats, j’ai le résultat de mon scan et de mon CA125: 6.5, depuis hier >> verdict : RAS , je n’ai pas changé les premiers mots que j’avais écrits sous le fardeau de la peur, volontairement, car après mes résultats je suis vraiment soulagée , mais je peux vous dire que je ne faisais pas la maligne (comme vous avez pu le lire), et dans 3 mois ce sera rebelotte pour l’énorme pic de stress !

Depuis hier, j’ai repris le lead et je suis à block pour déplacer ces fameuses 1000000 montagnes !!! Life goes on again !

Belle journée à toutes et tous.

Charlotte

9 réponses
  1. astrid
    astrid dit :

    C’est tellement vrai, tu résumes si bien ce que nous ressentons toutes.

    Bonne continuation

  2. lydie
    lydie dit :

    Super heureuse pour tes résultats. On perçoit tellement la tension du “avant” dans ton message.En attendant, les prochains examens, profites pleinement de l’été.

    • charlotte
      charlotte dit :

      Merci beaucoup 🙂 oui c’était une très belle nouvelle
      bel été à toi aussi
      Charlotte

  3. Marie laure
    Marie laure dit :

    Tellement réaliste … ! Dans deux heures je suis à la Mamo … Je pèse 2 tonnes et suis vautrée comme une baleine sur mon canapé … Contente pour toi !!!
    A+

    • charlotte
      charlotte dit :

      Merci beaucoup 🙂 🙂 😉
      je pense à toi pour ta Mamo !!! finger crossed

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] mon mois d’exams (le stress des exams recommence voir ici), le mois de la frousse, de la colère et de la virulence contre moi. Attention ça va swinguer […]

  2. […] Le retour du Stress des exams (comme j’en parlais dans mon post 18 à relire ici) , bah oui ça fait […]

  3. […] Post 18: Le stress des exams … 05/29/2015 […]

Les commentaires sont fermés.