Post-19-todo-nouvelle-vie

Post 19: grosse orga nouvelle vie ….

Il va falloir faire un gros ménage, et réorganiser ma “TO DO” par priorités….

 

Hello,

Quand on m’a dit que j’étais (ENFIN) en rémission (en Septembre dernier), ma première réaction fut d’avoir les jetons que ça revienne, mais je suis surtout devenue hyper impatiente … Encore plus qu’avant … AÏE !

Rattraper le temps perdu : ce n’est pas possible !

Faire tout ce qu’on toujours rêvé de faire en une semaine : ce n’est pas possible non plus …

Pour moi cette phase de réorganisation prit quelques mois … organiser ma nouvelle vie , savoir vraiment ce que je voulais faire, dans quel ordre , comment , pourquoi ..?

Mais par ou commencer ….

La phase de reconstruction n’est pas une mince affaire (toujours en gros chantier d’ailleurs 😉), évidemment j’étais soulagée de ne plus être dans le tourbillon du K, mais bizarrement face à cette nouvelle page blanche à réécrire, j’ai commencé comme qui dirait … euh … une sorte de grosse déprime … Difficile de récupérer l’énergie de motivation, quand on vient de se battre comme une bête pendant cette guerre …

L’angoisse planant que le K me refasse un petit coucou d’abord. Réaliser ce que je venais de traverser pendant 1 an et demi … Evaluer les pertes et les plumes que j’avais laissées dans la bataille …

Pendant, j’étais dans une lessiveuse, en ayant pour seul objectif de m’en sortir, en tentant d’adopter en plus la “positive attitude” pour armer mon combat encore plus fort avec tous les bons plans possibles!

Mais quand on vous dit enfin qu’on est en Remission, bah c’est horrible à dire mais je n’ai pas sauté de joie … mon corps a subi ce qu’on appelle la catalepsie du sportif comme j’en parlais dans mon dernier post “le stress des exams”, vous savez comme les fameux grands sportifs qui s’effondrent après un tournoi, bah moi c’était  pareil, je me suis effondrée après avoir vécu le plus gros marathon de ma vie… difficile à expliquer à vos proches … eux si heureux de vous savoir enfin remise … Et surtout sentiment hyper paradoxal, de commencer à déprimer quand on touche du doigt la vie pour laquelle on s’est tant battu ….

Et bien non, j’avais décidé de continuer mon caprice de star: m’effondrer ; plus une once d’énergie, envie d’en parler encore et encore, alors que tout le monde veut oublier …

Mais je ne peux pas oublier , cette merde de K vient de voler presque 2 ans de ma vie, c’est grâce à ça que le blog est né, parce que j’avais besoin de parler, de partager avec d’autres K fighteurs, pour transmettre mes astuces mais aussi pour expliquer ce que c’est la vie pendant & après le K … Pour se sentir comprise par des “initiés”, et comme vous me le dites souvent dans vos nombreux messages, peut être pour moi aussi me sentir moins seule dans ma tête, planquée derrière mon écran …. 🙂

Eh oui ! On n’en sort pas pareil, je ne serai plus jamais la même, il a changé ma vie pour le meilleur et un peu pour le pire aussi (rapport à l’infertilité)…

Pourtant, si je suis honnête, je tente de le voir comme le meilleur, je suis dans “l’auto-persuasion” constante du meilleur. On est meilleur après le K car on se connait; on gagne du temps finalement.. on gagne en sagesse, en maturité, en humilité, en exigence, mais aussi en intransigeance , et grosse violence intérieure oups … 🙂

Bon là je perds un peu le fil … Là où je voulais en venir, c’est que quand la page blanche est devant vous , il faut juste être un peu patient , remettre de l’ordre dans votre tête, par étape, et ne pas vouloir tout faire d’un coup ! Etre un peu patient (alors qu’on a aucune envie de l’etre puisqu’on veut profiter à fond, mais pour profiter à fond il faut faire le ménage) !

Aussi, commencer une VRAIE introspection  ! Ca fait 2 ans, que je suis d’un égocentrisme étonnant , sans concession, sans filtre , il faut d’urgence me réadapter à la vie sociale & collective ! Réouvrir la porte au monde des gens “normaux” , laisser place à la futilité et à la légèreté, réapprendre à donner de l’amour.

Ce n’est pas facile, car toucher la mort de près disons que ça vous plonge dans une sorte de philosophie de vie un peu mystique, un peu à part, un peu étrange pour le commun des mortels … Je suis devenue Bouddha , Shiva, tout à la fois, avec en plus un trop plein de colère qui sommeille, prête  à partir au moindre mot de ceux que j’aime qui tentent de comprendre , et disent le mot déclencheur qui va me faire rugir … (les pauvres 🙁 )

Le K pendant mais aussi après, ça laisse de grosses séquelles, et la plus grosse au delà des pertes mutilantes physiques, c’est qu’il isole ce con … Il isole car on est pris dans cette névrose mystique un peu donneuse de leçons parfois … Mais soyez indulgents c’est normal, je ne vois plus la vie avec l’insouciance de mon âge …

Je suis devenue une sorte de sauvageonne, hypra intolérante au bruit, à la foule et à la futilité , pourtant j’en ai besoin !

La vérité je crois, c’est juste une certaine frustration, la frustration de la crainte que ça revienne, le lion qui sort de sa cage mais qui a vécu trop longtemps à l’intérieure, veut rester cependant à 2 mètres  pour se rassurer !

Je dois briser cet isolement je ne suis pas la définition du cancer, je suis Charlotte j’ai 29 ans maintenant, je suis en vie , j’ai la chance de l’être, le K m’a changé, mais n’a pas effacé qui j’étais vraiment (merci A. & P. de me le rappeler sans cesse <3), j’en ai bavé, j’ai juste trouver de nouvelles ressources, je ne dois pas perdre de vue que  ma to-do list nouvelle vie à reconstruire est hypra motivante et interminable !!!

Je veux: refaire du shopping , je veux reparler de trucs girly avec mes amies, je veux me regarder dans la glace et me dire que je suis encore une femme même si je ne peux pas avoir d’enfants par moi même, je dois me remettre 100% back on track, et ça vient lentement mais surement …

Ma “to-do list” a commencé par :

1)   revoir mon psy très régulièrement

2)   boxer jusqu’à perdre haleine

3)   retravailler avec des gens

>> ça semble con , mais j’avoue que j’étais devenue très isolée et plus trop l’habitude de la vie en communauté

4)   reparler de moi sincèrement à mes proches (leur expliquer que j’ai encore besoin d’eux pour me guider) mais les revoir aussi en parlant d’eux (toujours de moi bien sur , mais beaucoup d’eux ;))

5)   changer d’appart qui baigne trop de Mister K

6)   adopter un chien pour m’occuper de quelqu’un d’autre que moi 😉

7)   réfléchir à ce que je voudrais faire de ma vie maintenant !

alors là gros défi:

>> Apprendre à me re-aimer, ne plus en vouloir à mon corps de m’avoir fait ce sale coup ….

>>> Réécrire un nouveau rêve, car mon compte de fée de petite fille, a pris un sacré coup sur la tronche …. Vivre, vraiment, créer mes nouveaux rêves en faisant de cette épreuve un atout !

>>>> Voyager pour me ressourcer !

Bon ! Je dois encore mettre de l’ordre dans ma tête car ça fuse à 1000 à l’heure !

Mais la motivation est intacte !!!

J’adore mon travail, je suis styliste je dessine des vêtements, mais il me manquait un truc , un truc pour moi, je me rends compte que je ne m’étais jamais posée la question, savoir ce que j’avais envie de faire pour moi ! J’ai toujours travaillé pour les autres, mais je n’avais jamais pensé à ça….

C’est là que le blog prit son essence, ce blog, c’est un bout de ma vie, que je connais sur le bout des doigts !! Et surtout je partage avec vous , vous qui vivez ou avez vécu la bataille, vous qui savez comme moi tout ce tourbillon de pensées que le K engendre dans une vie !

8)   Créer mon projet , et oui MON projet // notre projet (pour le K fighting Klub), la suite logique du blog, car je ne suis plus la même mais Mister K m’a rendue plus forte , donner encore plus de sens, pour lui faire le plus gros pieds de nez imaginable.

Créer l’écrin de bataille parfait pour vous K fighteurs ! patience donc, c’est en grosse construction… je vous en dirais plus très très prochainement, et vous le découvrirez physiquement en Décembre prochain si les astres continuent à s’aligner normalement  😉

Keep fighting for a new life !! Et faites vous du bien !!
Après Mister K, on mérite le meilleur, construisons le meilleur maintenant !!

Merci d’avoir pris le temps de me lire
Belle journée à toutes & tous

Charlotte

11 réponses
  1. Tanie
    Tanie dit :

    Salut Charlotte,
    Je m’appelle Tanie, je viens d’avoir 30 ans et je suis en ce moment même dans un lit d’hôpital en cure de chimio. Ce post est très touchant et très profond. ça fait du bien de ne plus sentir seule qd on lit ton histoire. Effectivement le K change la vie et la personne qui le combat. Et toi il t’a changé en une personne extraordinaire. J’espère que tu réalises qu’avec ton blog tu fais du bien aux autres fighteurs et j’espère aussi que les astres s’aligneront longtemps au dessus de toi pour ta nouvelle vie.

    • charlotte
      charlotte dit :

      Merci Pour ton message… je suis un peu bouleversee et emue en te lisant
      Si comme tu le dis j aide les autres k fighteurs en insufflant de la force alors oui ma nouvelle vie n en sera que plus belle c est evident , j aurais reussi a donner un vrai sens a tout ca 🙂
      Merci pour ce si gentil message
      Je t envoie mille ondes de force pour ta chimio ! Ne lache rien !
      Merci encore
      Charlotte <3

  2. Laura
    Laura dit :

    Salut fighteuse,

    Bravo pour ce blog, je crois qu’on a pas mal de connaissances en commun !

    Ce dernier post est vraiment chouette, j’ai vu que t’avais un projet,

    Si je peux t’aider à titre gracieux à créer ça (je crée plein de startups), je le ferai avec grand plaisir si tu en as besoin 🙂

    Bisous bisous !

    • charlotte
      charlotte dit :

      Merci Laura 🙂 !
      je t’ai envoyé un message sur FB 😉
      @ très vite
      Charlotte

  3. Mel
    Mel dit :

    Merci pour ton témoignage. J’ai 37 ans et 4 garçons.
    J’ai déclaré mr k du sein en 2013 et oui il m’a changée en mieux. La colère n’est plus là. Je ne veux que l’amour pour moi et pour chacun. Il n’ya plusde place pour les petites tracasseries qui bouffent le moral. J’ai fini tous les traitements : chimio et rayons. J’ai subi une mastectomie bilatérale avec reconstruction il y a 2 mois et je pense que chaque jour doit être vécu pleinement, qu’il n’y a aucune place pour les compromis tant qu’il est question de vivre. Survivre au k c’est apprendre à vivre vraiment et intensément. Ce qui m’a le plus fait souffrir avec le k c’est l’isolement dont tu parles. Et dès que j’ai pu retourner bosser j’y suis allée avec bonheur, même si mon chir n’était pas d’accord et que j’avais des vertiges terribles. Mon boulot et ma famille m’ont sauvé la vie. Aujourd’hui je réalise tous mes rêves les uns après les autres. Et je fonce, j’ose, j’entreprends. Rien à foutre du K ! Il ne fait pas la une de mon quotidien. Je suis débordée et heureuse de l’être.
    Oui je suis aussi une Kfighteuse et j’ai envie de dire à celles et ceux qui rencontrent mr K que même si il fout sacrément la trouille, on apprend à vivre avec et à relativiser beaucoup de choses. Le tout est de trouver la force de se lever et d’avancer, de se battre encore. Il faut s’occuper, s’entourer et vivre le plus normalement possible pour ne pas lui laisser de place.
    Bon courage à toi et merci pour ton blogspot. Non nous ne sommes pas seuls !

    • charlotte
      charlotte dit :

      Merci pour ton commentaire, plein de force , d’espoir et de belles ondes .
      “Non nous ne sommes pas seuls” et plus nous sommes à nous soutenir plus nous sommes forts 🙂
      merci 🙂

  4. Carole
    Carole dit :

    J’ai beaucoup aimé ton témoignage touchant, vrai, sincère…..
    J’ai été touchée par le K du sein il y a 10 ans, maintenant en rémission, après chimio, radiothérapie et hormonothérapie et pendant ma bataille, ma guerre, si il y a une chose qui m’a vraiment aidée, c’est d’avoir pu rencontrer des femmes atteintes par le même mal……nous ne nous connaissions à peine et pourtant tellement en même temps…..
    En parler comme tu le fais, te sera d’une grande aide…..
    Bon courage à toi et à toutes ces femmes qui luttent….elles ne sont pas seules

    Carole

    • charlotte
      charlotte dit :

      Merci Carole pour ton message plein de belles ondes 🙂
      a bientôt
      Charlotte

  5. Sabah
    Sabah dit :

    Coucou Charlotte 🙂 trop touchant ton post j’espère que tu as passé un bon été, ta plume décrit parfaitement nos états d’âmes, nos craintes mais aussi nos espoirs et notre joie/envie de vivre! Je suis de tout cœur avec toi, tu n’as pas créé un blog médical/recherche/découverte mais un blog pour attaquer le K avec “si je peux me permettre” plus de légèreté, car la vie ne s’arrête pas même si on est en stand by pendant plusieurs mois nos familles/amis/chéris sont là, à attendre et espérer… Tout ça pour te dire que la découverte de ton blog à été pour moi comme un point d’eau dans le désert (je t’avais immédiatement envoyé un msg sur le blog et fb!) 🙂 je me suis dit “c’est une sœur de combat!” T’as comme une maman/meilleure amie fait des recap/Check-list/to-do et ça c’est hyper rassurant…merci d’avoir donné de ton temps pour nous! Bon j’arrête de te draguer ça ne va pas plaire à Mister Man tout ça hahaha 😉 j’espère que tes projets aboutiront et inutile de te préciser que je suis de tout cœur avec toi! #love

    • charlotte
      charlotte dit :

      Hihi coucou Sabah
      merci pour toutes tes ondes si positives et tes messages si boostant pour me pousser à continuer encore encore, pour toi, pour nous, pour vous , pour moi un peu aussi 😉
      Je suis sincèrement heureuse que tu puisses te retrouver dans mes mots pour y puiser toute la force nécessaire ! Car oui, ce foutu il faut l’attaquer et pour ça il faut les armes pour s’accompagner !
      Je t’envoie plein de force depuis mon écran et d’ondes boostantes de choc pour te battre !!!
      @ très vite
      Charlotte
      P.S: j’adore qu’on me drague ahah , je suis sur que P. n’y verra pas d’inconvénient dans ces circonstances 😉
      je t’embrasse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] effet comme j’ai pu l’évoquer dans mes post précédents, penser à soi, ou orga nouvelle vie, ma réflexion du jour rejoint de très près toutes ces réflexions […]

Les commentaires sont fermés.